Lauréates de 1982

Nancy Adams
Saskatoon (Saskatchewan)

Nancy Adams a été présidente du Cercle des ménagères de la Saskatchewan et présidente des Instituts féminins du Canada. Elle a été, durant les années 50, le seul membre féminin de la Commission royale d'enquête de la Saskatchewan sur l'agriculture et la vie rurale. Elle a également pris une part active à de nombreux autres organismes, notamment le Conseil des femmes de Saskatoon et la Fédération des femmes diplômées des universités.

Sarah Binns
Toronto (Ontario)

Sarah Binns occupe un fauteuil roulant depuis plus de 45 ans. Elle a mis une grande ardeur à promouvoir les droits de la femme, des handicapés et, ces dernières années, des personnes âgées. Elle a été une militante de la première heure pour le droit à l'aide sociale et fait du travail d'organisation syndicale durant les années 20 et 30.

Dre Hilda Hellaby
Whitehorse (Yukon)

Hilda Hellaby a été la première Canadienne à recevoir une licence en théologie, obtenu à l'Anglican College de la Colombie-Britannique. Elle a occupé un poste de diaconesse pendant plus de 50 ans et a pris une part à des programmes d'orientation féminine.

Liliane Labelle
Montréal (Québec)

Liliane Labelle a travaillé aussi bien dans la population active qu'à titre de bénévole pour améliorer la situation de la femme. Au service du ministère de l'Agriculture du Québec pendant 24 ans, elle a prêté son concours aux Cercles des fermières dans leurs activités, organisant nombre de projets éducatifs et autres. Elle a également été, pendant de nombreuses années, membre active de l'association d'économie familiale du Québec.

Edith McLeod
Thunder Bay (Ontario)

Edith McLeod a été l'une des fondatrices de l'Association des femmes autochtones de l'Ontario et a fait partie du bureau de direction de l'Association des femmes autochtones du Canada. Elle est membre de la Commission des libérations conditionnelles siégeant à Thunder Bay pour le compte du ministère des Corrections de l'Ontario et membre du conseil d'administration du Centre de ressources communautaires, foyer pour délinquantes autochtones à qui a été accordée l'absence temporaire d'un établissement ou qui ont reçu leur libération conditionnelle.

Date de modification :