Lauréates de 1990

Geraldine Bailey
Westerose (Alberta)

Inlassable partisane de l'égalité des femmes, Geraldine Bailey a pavé la voie à l'éducation familiale et sexuelle en Alberta. Elle a plaidé pour les droits de la femme en oeuvrant avec plusieurs groupes féminins de sa province et tâché d'inciter les femmes plus âgées à intervenir dans le débat des questions importantes pour les femmes.

Thérèse Dallaire-Laplante
Boucherville (Québec)

Reconnue pour son dévouement communautaire à la protection des femmes en difficulté, Thérèse Dallaire-Laplante a fondé Carrefour pour Elle, foyer d'accueil pour les femmes et les enfants victimes de violence qui sert de modèle à plusieurs autres du même genre au Québec. La fondation de foyers pour les femmes dépressives, les chefs de famille monoparentale et les sans-abris figure aussi parmi ses nombreuses autres réalisations.

Délie Gallien-Chiasson
Shippagan (Nouveau-Brunswick)

Délie Gallien-Chiasson a cherché toute sa vie à promouvoir et défendre les intérêts des Acadiennes et des femmes francophones du Nouveau-Brunswick. Membre fondatrice du Conseil consultatif provincial sur le statut de la femme et participant de façon dynamique aux activités d'une foule de groupes communautaires, elle a travaillé pendant trois décennies à promouvoir les droits de la femme.

Irene Grant
Winnipeg (Manitoba)

Ardente parisane de l'égalité des femmes pendant près de 60 ans, Irene Grant a contribué de façon importante à la réforme du droit de la famille et lutté pour obtenir des conditions d'emploi équitables pour les enseignantes du Manitoba. Elle est l'une des fondatrices du Fort Garry Women's Resource Centre et elle a aidé les femmes à faire connaître leurs points de vue sur diverses questions par son travail au sein de plusieurs associations féminines.

Helen Hnatyshyn
Saskatoon (Saskatchewan)

Helen Hnatyshyn compte de nombreuses années de dévouement à titre de présidente du Conseil des femmes aux niveaux local, provincial et national. Elle a fait office de vice-présidente du Conseil international des femmes et elle était du nombre des tout premiers membres du Conseil consultatif de la situation de la femme en 1973. Membre fondatrice de MATCH International, ardente promotrice du multiculturalisme, elle a apporté une contribution substantielle à l'avancement de la femme au Canada et à travers le monde.

Jean Scott
Chilliwack (Colombie-Britannique)

Toujours à l'avant-garde, tant au travail comme négotiatrice syndicale qu'à titre de membre de nombreux groupes féminins, Jean Scott a pris la défense des droits de la femme et plus particulièrement ceux des travailleuses. Impliquée dans la question des refuges pour femmes battues dès leurs débuts en Colombie-Britannique, elle est reconnue pour ses efforts novateurs à l'avancement de la condition féminine.

Date de modification :