Activités d’apprentissage

Comment parler en classe de la Journée internationale des filles et des défis que doivent relever les filles?

De 7 à 11 ans

Une fille avec un cartable.
  • Découvrir quelques-uns des défis auxquels font face les filles dans le monde, comme la malnutrition ou l'impossibilité d'aller à l'école.
  • Inviter les élèves à explorer le parcours de l'une des jeunes Canadiennes en vedette sur le site de Condition féminine Canada, comme Ann Makosinski qui, lorsqu'elle était âgée de 15 ans, a inventé une lampe de poche sans pile alimentée uniquement par la chaleur de la main; ou Susanna Manziaris, qui, elle aussi à 15 ans, a fondé Girls Helping Girls, un organisme de bienfaisance qui œuvre à améliorer la condition féminine par l'éducation dans le monde.
  • Inviter une conférencière ou un conférencier d'un organisme local de développement ou de service à parler des défis que doivent surmonter les filles localement ou ailleurs dans le monde, et des moyens de les aider.
  • Demander aux élèves de chercher ensemble un organisme bienfaisance qui vient en aide aux filles, puis organiser à l'échelle de l'école une activité de financement et de sensibilisation aux droits des filles.
  • Dessiner les fournitures utilisées à l'école et discuter des difficultés qu'éprouveraient les élèves s'ils et elles n'avaient pas accès à ces fournitures, voire n'avaient pas d'école où apprendre. Quels défis en découleraient?

De 12 à 13 ans

  • Présenter une vidéo traitant des thèmes de la Journée internationale des filles et entamer une discussion sur les questions explorées. Voir les vidéos suggérées dans la liste de ressources.
  • Demander aux élèves d'écrire un court texte créatif décrivant une journée dans la vie d'une fille aux prises avec un des défis énumérés dans les sujets de discussion.
  • Inviter une conférencière ou un conférencier d'un organisme local de développement ou de service à parler des défis que doivent surmonter les filles localement ou ailleurs dans le monde, et des moyens de les aider.
  • Demander aux élèves de créer et présenter une saynète (sketch) explorant ce que les jeunes peuvent faire pour aider à résoudre une des difficultés auxquelles les filles font face.
  • Demander aux élèves de réfléchir en petits groupes à ce qu'elles et ils pourraient faire pour les droits et le bien-être des filles; noter les suggestions par écrit et les afficher dans un espace public de l'école.
  • Inviter les élèves à prendre connaissance du profil de filles fortes sur notre site Web, puis à rédiger un court texte (ou faire un court exposé) sur une fille qui les inspire.
  • Demander aux élèves de créer une œuvre visuelle (p. ex., un collage) qui illustre ce que les droits des filles signifient pour elles et pour eux.
  • Confier aux élèves le rôle d'« ambassadrices et ambassadeurs » de la Journée internationale des filles, c'est-à-dire leur donner pour mission de parler à leurs camarades de cette journée spéciale et des raisons de son existence (p. ex., elles et ils pourraient envoyer une carte postale électronique à des gens dans leur famille ou leur cercle d'amitiés, faire un court exposé devant d'autres classes, publier des messages dans les médias sociaux en utilisant le mot clic #journéedesfilles, etc.).
  • Demander aux élèves de chercher ensemble un organisme bienfaisance qui vient en aide aux filles, puis organiser à l'échelle de l'école une activité de financement et de sensibilisation aux droits des filles.

De 14 à 17 ans

  • À partir de la liste des sujets de discussion, demander aux élèves de débattre de l'une des difficultés que doivent surmonter les filles.
  • Demander aux élèves de rédiger une composition sur un des sujets de discussion ou encore de proposer des solutions au problème discuté.
  • Demander aux élèves de faire une recherche sur un sujet de leur choix parmi la liste des sujets de discussion suggérés, puis de présenter brièvement leurs résultats à la classe.
  • Demander aux élèves de préparer une courte vidéo qui explore un des défis auxquels se butent les filles.
  • Demander aux élèves de chercher ensemble un organisme bienfaisance qui vient en aide aux filles, puis organiser à l'échelle de l'école une activité de financement et de sensibilisation aux droits des filles.
  • Demander à des élèves de visiter un organisme qui intervient auprès des filles ou de se porter bénévoles dans un tel organisme, puis de témoigner de leur expérience dans un court texte ou exposé.
  • Demander aux élèves de nommer les difficultés que doivent surmonter les filles dans leur école et de proposer des solutions; leur faire choisir et mettre en œuvre une ou deux des solutions proposées dans l'école (p. ex., les élèves pourraient choisir de s'attaquer à l'intimidation et au harcèlement en lançant une campagne de sensibilisation reposant sur des affiches et la diffusion de messages par l'interphone).
  • Demander aux élèves de lancer dans les médias sociaux une campagne de promotion de la Journée internationale des filles et des droits des filles ou, encore, de participer à une telle campagne; demander aux élèves d'utiliser les médias sociaux pour publier des images ou diffuser leurs réflexions sur le sujet (à l'aide du mot clic #journéedesfilles), ainsi que d'entrer en contact avec des personnes qui partagent leur intérêt pour les droits des filles ailleurs dans le monde.
Date de modification :