Histoires de filles qui font bouger les choses

Biographie de Anne Elinor Prevost

Peinture d’Anne Elinor Prevost

Nom : Anne Elinor Prevost
Date : 1795 – date inconnue
Domaine d'activité : Diariste
Réalisation de jeunesse : A tenu un journal sur la Guerre de 1812!

Fille de Sir George Prevost, Anne, s'est trouvée dans le feu de l'action pendant la Guerre de 1812. Elle avait 17 ans. Son père était le commandant en chef des forces britanniques en Amérique du Nord pendant les trois années qu'a duré cette guerre. Anne écrivait souvent dans son journal. Ses récits offrent un aperçu fascinant d'une période tumultueuse de notre histoire. Par exemple, lorsque la guerre a été déclarée, le 25 juin 1812, Anne a écrit ceci :

[Traduction]

Je n'étais certes pas sans savoir l'insignifiance de notre armée pour défendre les Canadas [...] Pourtant, je n'appréhendais pas le moindre revers. Je croyais que ces affreux Yankees méritaient une bonne rebuffade pour avoir osé déclarer la guerre à l'Angleterre.

Née en Grande-Bretagne, Anne était une fille intrépide qui préférait l'équitation et la raquette à la couture et à la littérature. Lors d'une activité sociale, on l'a vue escalader prestement un affleurement rocheux aux côtés d'un groupe d'hommes, son audace laissant pantoises les autres personnes présentes!

Après la guerre, Anne a traversé une période difficile. Ses deux parents sont décédés, suivis de près par son frère et sa sœur, la seule famille immédiate qu'il lui restait. Anne ne s'est jamais mariée. Nous en savons peu au sujet de ses dernières années, mais son journal survit et représente une chronique remarquable d'une période importante dans l'histoire du Canada.

Anne Elinor Prevost, une Canadienne remarquable qui a marqué tôt dans sa vie l'histoire du pays.

Photo : Historical Narratives of Early Canada (disponible en anglais seulement).

Date de modification :