Henrietta Muir Edwards (1849-1931)

Henrietta Muir Edwards

« Nous avons tenté d'établir l'individualité des femmes... ce fut une lutte ardue. » [Traduction]

Henrietta (Muir) Edwards milite pour la réforme des prisons. En 1875, elle fonde l'ancêtre de la YWCA afin d'offrir une formation professionnelle aux femmes pauvres. Elle publie et finance le premier magazine canadien à l'intention des femmes sur le marché du travail. En 1890, alors qu'elle étudie le droit, elle aide à mettre sur pied le Conseil national des femmes et est, pendant des décennies, responsable de ses règlements. Elle écrit plusieurs livres sur le statut juridique des femmes et compile une liste de lois provinciales qui ont une incidence sur les femmes et les enfants au Canada.

Retourner au Célèbres cinq.

Date de modification :