Activités d’apprentissage

Vous trouverez ci-dessous des idées pour amener vos élèves à discuter de la violence faite aux femmes et aux filles.

  • Demandez à vos élèves de lancer sur les médias sociaux une campagne visant à promouvoir la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes. Informez le plus de monde possible à l’aide des vignettes disponibles sur ce site Web et échangez avec d’autres internautes qui, dans les médias sociaux, suivent avec intérêt la question de l’élimination de la violence faite aux femmes et aux filles.
  • Mettez vos élèves au défi de rédiger une dissertation sur l’un des sujets de discussion proposés ou de proposer des solutions à un problème lié à la violence faite aux femmes et aux filles.
  • Demandez aux élèves de faire une recherche sur l’un des sujets listés et demandez-leur de présenter les résultats de cette recherche devant la classe.
  • Demandez à vos élèves de produire une courte vidéo sur l’un des aspects de la violence faite aux femmes et aux filles.
  • Faites une recherche et organisez ensemble une campagne de financement au profit d’un refuge pour femmes, d’un organisme autochtone ou d’un autre organisme qui lutte contre la violence faite aux femmes et aux filles; organisez à l’école une activité de financement permettant de sensibiliser les autres élèves à la violence faite aux femmes et aux filles.
  • Proposez aux élèves de faire du bénévolat dans un organisme offrant des services aux femmes et aux filles victimes de violence ou d’y faire une visite; demandez-leur de rédiger ou de présenter un compte rendu de leur expérience.
  • Demandez aux élèves de trouver des moyens de rendre leur école plus sécuritaire pour les femmes et les filles et mettez en œuvre l’une des solutions proposées (p. ex., les élèves pourraient proposer de publier des annonces d’intérêt public dans le journal de l’école au sujet de la violence dans les fréquentations, l’article pourrait comprendre les coordonnées de services d’aide aux victimes de violence).
  • Regardez une vidéo qui traite de la violence faite aux femmes et aux filles et abordez en classe les questions soulevées dans la vidéo.
  • Invitez une personne d’un organisme local de service ou de développement ou, encore, d’organisme autochtone à venir parler aux élèves des difficultés que doivent surmonter les victimes de violence et de ce qu’on peut faire pour les aider.
  • Demandez aux élèves de travailler en équipe pour discuter de ce qu’elles et ils pourraient faire pour contribuer à éliminer la violence faite aux femmes et aux filles; prenez note des suggestions et affichez-les dans un endroit passant de l’école.
  • Demandez aux élèves de préparer un sketch sur ce que les jeunes peuvent faire pour contrer la violence faite aux femmes et aux filles.
  • Mettez les élèves au défi de définir ce qu’est une relation saine; faites-leur faire un exercice de remue-méninges sur la façon d’entretenir des relations saines dans leur propre vie.
  • Demandez aux élèves de préparer une œuvre d’art visuel (p. ex. un collage) traduisant ce qu’est une relation saine pour eux.
  • Demandez aux élèves de se faire, à l’école, les ambassadrices et les ambassadeurs de la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes; confiez-leur la tâche de parler de cette journée spéciale à leurs camarades et des raisons pour lesquelles on la souligne (p. ex., les élèves pourraient distribuer des rubans blancs à porter le 6 décembre, et monter des kiosques dans des endroits passants de l’école).
Date de modification :