Commémorez

Amorcer une conversation au sujet de la violence faite aux femmes et aux filles est un excellent moyen de sensibiliser les gens à ce problème et de les inciter à passer à l’action. Vous trouverez ci-dessous quelques idées pour souligner les 16 jours d’activisme contre la violence fondée sur le sexe et la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes et aux filles.

  • Au moyen des médias sociaux, informez d’autres internautes et affichez votre soutien aux victimes de violence en publiant une vignette.
  • Participez à une veille à la chandelle ou à une autre activité commémorative dans votre école, votre milieu de travail ou votre quartier, voire organisez-en une.
  • À l’école ou au travail, organisez une campagne de financement au profit d’un refuge pour femmes, d’un organisme autochtone ou d’un organisme voué à la prévention de la violence (p. ex., vente de pâtisseries ou de livres d’occasion).
  • Parlez à d’autres personnes de l’importance de la Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes en rédigeant un article, une lettre à la rédaction ou un blogue.
  • Restez à l’affût des conférences ou autres activités prévues dans votre région en rapport avec la violence faite aux femmes et aux filles.
  • Renseignez-vous en parcourant ce site Web et les sites Web d’autres organismes qui déploient des efforts pour éliminer la violence faite aux femmes et aux filles.
  • Téléchargez et imprimez nos affiches consacrées à la Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes, puis affichez-les à l’école ou au bureau.
  • Encouragez les jeunes à participer à la lutte contre la violence faite aux femmes en préparant un cours, en créant une exposition, en réalisant un projet ou en montant une pièce de théâtre.
  • Apprenez-en davantage sur la violence faite aux femmes et aux filles en regardant un documentaire, un film ou une émission de télévision qui porte sur cette question, ou encore organisez la projection publique d’un film pour mieux faire connaître le problème de la violence contre les femmes et les filles.
  • Invitez d’autres personnes à participer à des conversations sur la violence faite aux femmes et aux filles et renseignez-les sur ce qu’elles peuvent faire pour contribuer à son élimination.
  • Si vous êtes membre d’un club de lecture, proposez aux autres membres de lire un livre sur la violence à caractère sexiste.
  • Au travail ou à l’école, organisez une journée de sensibilisation à la violence faite aux femmes et aux filles.
  • Le 6 décembre, portez un ruban blanc pour afficher votre soutien aux victimes de la violence sexiste.
Date de modification :