Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes

Le 6 décembre est la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes au Canada. Instituée en 1991 par le Parlement du Canada, cette journée souligne l'anniversaire du meurtre de 14 jeunes femmes en 1989, à l'École polytechnique de Montréal. Elles ont été tuées parce qu'elles étaient des femmes.

Que ferez-vous?

Le 6 décembre, on se souvient des victimes; c’est aussi le temps d’agir. Impliquez-vous.

Pourquoi une Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes?

Le 6 décembre est la Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes au Canada. Instituée en 1991 par le Parlement du Canada, cette journée souligne l'anniversaire du meurtre de 14 jeunes femmes en 1989 à l'École Polytechnique de Montréal, tuées parce qu'elles étaient des femmes.

Tout en commémorant les 14 jeunes femmes qui ont perdu la vie par un acte de violence sexiste qui a bouleversé la nation, le 6 décembre offre aux Canadiennes et aux Canadiens l'occasion de se conscientiser au phénomène de la violence envers les femmes dans notre société. C’est aussi l’occasion de penser aux femmes et aux filles qui sont aux prises avec la violence au quotidien et de rendre hommage à celles qui sont mortes à cause de la violence sexiste. Enfin, pendant cette journée, les collectivités peuvent réfléchir à ce qu’elles pourraient faire concrètement pour aider à éliminer toutes les formes de violence à l'endroit des femmes et des filles.

Les mois de novembre et de décembre sont des mois importants dans la sensibilisation du public à la violence fondée sur le sexe, au Canada comme à l’étranger, car ils regroupent plusieurs dates clés. Outre la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes, le 6 décembre, il y a la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, qui est célébrée le 25 novembre et qui ouvre les 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes. Ces derniers se concluent par la Journée internationale des droits de la personne, le 10 décembre.

6 dec

Vidéo

Nous devons éliminer la violence faite aux femmes – Engagez-vous

La GRC signale que près de 1 200 femmes et filles autochtones
sont disparues ou ont été assassinées au Canada.
Les femmes sont presque quatre fois plus susceptibles
d'être victimes de violence conjugale que les hommes.
90 % des agressions sexuelles non conjugales contre
les femmes ne sont jamais signalées à la police.
Nous devons éliminer la violence faite aux femmes.
Quelle sera votre contribution?
Je dénoncerai
la violence sexiste.
Je ne tolérerai pas
les propos dégradants envers les femmes.
J'enseignerai à mon enfant
à quoi ressemble une relation saine.
Je dénoncerai la violence
faite aux femmes et les filles.
Je ne fermerai pas
les yeux.
J'enseignerai le respect des femmes
à mon fils.
Je ne blâmerai pas
la victime.
Visitez femmes.gc.ca et Engagez-vous #arrêtonslaviolence
Les 16 jours d'activisme contre la violence faite aux femmes.
25 novembre - 10 décembre.
Visitez femmes.gc.ca
et #arrêtonslaviolence, Engagez-vous.


Take the pledge

Ensemble, #arrêtonslaviolence. Visitez femmes.gc.ca et engagez-vous.

16 jours, 16 faits

Image de l'affiche

Télécharger l’affiche

Versions imprimables :

  • Visualiser la description de l’affiche en format html

    3 roses rouges à longue tige sont présentées sur fond blanc; elles semblent avoir été plantées dans un champ, lequel figure en noir au bas de l’affiche. Au dessus des roses, on peut lire le titre : « Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes ». Plus bas, en retrait, on peut lire : « Se conscientiser. Se souvenir. Visitez femmes.gc.ca et engagez-vous à éliminer la violence. » À la droite des roses apparaît le mot-clic « 6 décembre », tandis qu’en dessous on peut lire : « Les 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes, du 25 novembre au 10 décembre. » Le mot-symbole Canada apparaît dans le coin inférieur droit. Le logo de Condition féminine Canada, lui, apparaît dans le coin supérieur gauche.

Date de modification :