Le saviez-vous?

Grands jalons de l’histoire des femmes au Canada*

*Nous listons ci-dessous quelques jalons, mais il y en a bien d’autres qui sont tout aussi importants.

1645 : Jeanne Mance, la première infirmière laïque du Canada, ouvre l’Hôtel-Dieu de Montréal — un des premiers hôpitaux du pays.

1813 : Laura Secord marche 32 kilomètres pour avertir le lieutenant James Fitzgibbon d’une attaque imminente des États-Unis, durant la guerre de 1812.

1853 : Mary Ann Shadd Cary devient la première journaliste noire d’Amérique du Nord. Elle est la rédactrice du Provincial Freeman, un journal torontois qui se veut la voix des Noires et des Noirs au Canada.

1867 : Emily Stowe est la première femme médecin à exercer au Canada, mais elle doit attendre 1880 pour obtenir son permis d’exercice.

1875 : L’University Mount Allison, à Sackville (Nouveau-Brunswick) décerne à Grace Annie Lockhart un baccalauréat en sciences et littérature anglaise, faisant d’elle la première bachelière du Canada.

1875 : La Dre Jennie Trout est la toute première Canadienne autorisée à exercer la médecine au Canada.

1894 : La pionnière Émilie Tremblay franchit le col Chilkoot et parvient au Yukon au terme d’un périple de plus de 8 000 kilomètres. Par la suite, elle fondera le groupe Ladies of the Golden North, présidera l’association des pionnières du Yukon et deviendra membre à vie des Filles de l’Empire.

1897 : Clara Brett Martin est admise au barreau, devenant ainsi la première avocate au Canada.

1898 : Kit Coleman, qui peut déjà se targuer d’avoir été la première Canadienne à occuper un poste régulier dans un journal et d’avoir la première chronique affiliée au Canada, devient la première correspondante de guerre au monde lorsqu’elle est accréditée par le gouvernement des États-Unis pour couvrir la guerre hispano-américaine.

1903 : Emma Baker devient la première femme à recevoir un doctorat d’une université canadienne dans une discipline autre que la médecine. Elle obtient son diplôme en psychologie à l’Université de Toronto.

1908 : Lucy Maud Montgomery, native de l’Île-du-Prince-Édouard, publie Anne of Green Gables (traduit plus tard en français sous le titre Anne, la maison aux pignons verts). Le livre devient immédiatement un succès de librairie et se vend à plus de 19 000 exemplaires en cinq mois. Il demeure l’un des livres les plus lus et les plus aimés de tout temps.

1911 : Embauchée de façon temporaire en 1909 comme secrétaire auprès de la section de paléontologie des invertébrés de la Commission géologique du Canada, Alice Wilson est promue au rang d’auxiliaire de musée, devenant ainsi la première femme à occuper un emploi professionnel à la Commission et la première fonctionnaire du Canada.

1914–1918 : Durant la Première Guerre mondiale, plus de 2 800 femmes servent au sein du Corps de santé royal canadien. La majorité d’entre elles servent à l’étranger. On les trouve dans des hôpitaux, à bord de navires-hôpitaux et au sein d’unités d’ambulance de campagne, dans différentes régions qui sont le théâtre de combats.

1916 : Grâce aux efforts de Nellie McClung et de la Political Equality League, les Manitobaines sont les premières Canadiennes à obtenir le droit de vote dans les élections provinciales.

1917 : Louise McKinney et Roberta MacAdams Price, de l’Alberta, deviennent les premières femmes de l’Empire britannique à être élues à une assemblée législative provinciale.

1918 : Les citoyennes canadiennes âgées de plus de 21 ans reçoivent le droit de vote dans les élections fédérales, à l’exception des femmes autochtones, qui n’obtiendront ce droit qu’en 1960.

1921 : Agnes Macphail, militante et fondatrice de la Société Elizabeth Fry du Canada, devient la première députée élue à la Chambre des communes.

1924 : Cecile Eustace Smith, patineuse artistique de 15 ans, prend part aux tout premiers Jeux d’hiver, à Chamonix (France), devenant ainsi la première Canadienne à représenter son pays à des Jeux olympiques.

1929 : Le Conseil privé de Londres déclare que les femmes sont des « personnes » et peuvent donc être nommées au Sénat du Canada.

1941 : Le Service féminin de l'Armée canadienne et le Service féminin de la Marine royale du Canada sont créés et recrutent plus de 45 000 bénévoles pour servir à temps plein dans des fonctions autres que les soins infirmiers.

1954 : Elisie Knott, une Ojibwée membre de la Première Nation de Curve Lake (Ontario), devient la première femme élue chef d’une communauté autochtone au Canada.

1961 : Pour la première fois, une personnalité littéraire canadienne apparaît sur un timbre-poste et, fait aussi inédit, celle-ci appartient à une Première nation. Il s’agit de la poète Emily Pauline Johnson, également connue sous son nom mohawk de « Tekahionwake ».

1967 : La Commission royale d'enquête sur la situation de la femme au Canada est mise sur pied.

1969 : Réjane Laberge-Colas devient la première Canadienne nommée juge à une cour supérieure.

1971 : Le Code canadien du travail est modifié pour interdire la discrimination fondée sur le sexe et l’état matrimonial, pour renforcer le principe « à travail égal, salaire égal » et pour créer un congé de maternité de 17 semaines.

1977 : La Loi canadienne sur les droits de la personne est adoptée. Elle interdit la discrimination fondée sur le sexe et garantit aux femmes un salaire égal pour un travail de valeur égale.

1979 : Une Inuvialuite du nom de Nellie J. Cournoyea est élue à l’Assemblée législative des Territoires du Nord-Ouest et devient la première Autochtone à diriger le gouvernement d’une province ou d’un territoire au pays.

1981 : Les droits des femmes sont inscrits dans la nouvelle Charte canadienne des droits et libertés, qui garantit aux femmes les mêmes droits que les hommes au regard de la loi.

1983 : Jeanne Sauvé est nommée gouverneure générale du Canada. Elle est la première femme à occuper ce poste.

1987 : Les femmes sont autorisées pour la première fois à occuper des postes de combat au sein de l’Aviation canadienne, ce qui leur ouvre notamment la possibilité de piloter des avions de chasse.

1992 : Roberta Bondar devient la première Canadienne à s’aventurer dans l’espace; elle est aussi la première personne dans l’espace à être titulaire d’un doctorat en neurologie.

1993 : Kim Campbell devient première ministre du Canada. Elle est la première Canadienne à occuper ce poste.

2009 : La commandante Josée Kurtz devient la première Canadienne à prendre le commandement d’un grand navire de guerre, soit la frégate NCSM Halifax.

Date de modification :