Thème : Améliorer l’accessibilité des services communautaires d’intervention et de prévention en matière de violence sexuelle contre les femmes et les filles

Bannière du thème.

Objectif du projet

Accroître la capacité des centres d'aide aux victimes d'agression sexuelle ou des prestataires de services communautaires (dans les collectivités où il n'y a pas de centres) à prévenir la violence sexuelle faite aux femmes et aux filles ou à venir en aide aux victimes grâce à la diffusion et à l'adoption des pratiques prometteuses.

Description du projet

Chaque projet doit comprendre les deux éléments qui suivent :

1. Élimination des obstacles institutionnels

Le projet doit s'attaquer aux obstacles institutionnels et aux autres facteurs qui limitent la capacité des centres d'aide aux victimes d'agression sexuelle ou des prestataires de services communautaires à mobiliser la collectivité contre la violence sexuelle ou à répondre aux besoins des femmes et des filles qui sont victimes de violence sexuelle.

2. Collaboration

Le projet doit reposer sur une collaboration entre les centres d'aide aux victimes ou les prestataires de services communautaires (refuges pour femmes, organismes d'aide aux victimes de violence, organismes au service des communautés ethnoculturelles, etc. ) qui luttent contre ce problème et les parties prenantes dans la collectivité, afin d'aider à repérer les pratiques prometteuses et de mieux coordonner les efforts de mise en œuvre. Par exemple, on pourrait viser à promouvoir la mise en commun du savoir et la sensibilisation des prestataires de services communautaires en vue d'améliorer les interventions des diverses équipes. En collaborant pour définir, mettre à l'essai et intégrer des pratiques prometteuses, les centres et leurs partenaires renforceront leur rôle dans la prévention de la violence sexuelle et l'amélioration de l'accès aux services.

Financement offert et durée

  Financement offert Durée
Projets à l’échelle locale Jusqu’à 175 000 $ Jusqu’à 24 mois
Projets à l’échelle nationale Jusqu’à 300 000 $ Jusqu’à 36 mois

Activités principales obligatoires

a) Partenariats

Établir et consolider des partenariats entre les groupes de femmes et d'autres organismes communautaires œuvrant dans le domaine de la lutte contre la violence faite aux femmes et aux filles, les chefs de file de la collectivité, les parties prenantes et les alliés potentiels.

b) Évaluation des besoins

En tenant compte des considérations de genre ainsi que des enjeux propres aux femmes et aux filles de votre collectivité, évaluer les besoins d’aide et de prévention en matière de violence sexuelle. Outre les statistiques, on considérera la nature et les causes de cette violence, ainsi que les solutions potentielles.

c) Collaboration

établir un partenariat entre les centres d’aide aux victimes d’agression sexuelle ou les prestataires de services communautaires (lorsqu’il n’y a pas de centres) pour réaliser collectivement les étapes suivantes :

d) Stratégie

Collaborer avec les parties prenantes dans la collectivité locale ou travailler à l’intérieur d’un réseau regroupant des intervenants de plusieurs collectivités, afin de mettre à l’essai une pratique prometteuse (nouvelle ou adaptée) qui cible le problème de la violence sexuelle faite aux femmes et aux filles.

Par exemple :

e) Mise en commun du savoir

S’assurer que les résultats du projet soient communiqués aux partenaires consultés et aux autres parties prenantes.

Considérations importantes

Certains types d'activités sont exclus du présent appel de propositions, à savoir :

  • formation offerte à des femmes, à moins que cette formation ne facilite leur participation au projet (p. ex., compétences en animation);
  • grandes campagnes de sensibilisation ou de prévention;
  • ajout de nouveaux programmes et services d'intervention;
  • accès direct à une aide ou à des services existants;
  • financement d'activités existantes, de programmes courants ou de services directs relevant d'autres ordres de gouvernement.

Remarques :

  • Une préférence sera accordée aux projets qui font appel à la collaboration de partenaires qui œuvrent à éliminer la violence faite aux femmes et aux filles.
  • Les hôpitaux et les prestataires de soins de santé ne sont pas des demandeurs admissibles.
  • Les projets doivent concorder avec les cadres provinciaux et locaux existants en matière de violence sexuelle faite aux femmes et aux filles. En l’absence de tels cadres, on veillera à inclure les principales parties prenantes afin que l’information soit mise en commun et que les pratiques puissent éventuellement être adoptées par d’autres organismes.

Résultats attendus

Éléments livrables (après l'approbation)

4e mois

Plan de travail détaillé, cadre des résultats et plan de mesure du rendement, plan de gestion des risques et liste des partenaires du projet avec description de leurs contributions respectives.

12e mois

24e mois

Remarque : Le calendrier et les exigences en matière de rapports seront déterminés une fois le projet approuvé.

Date de modification :