Le financement du Programme de promotion de la femme à l'œuvre
Association des femmes indo-canadiennes

Edmonton (Alberta)

Éliminer les pratiques préjudiciables d’origine culturelle : une approche communautaire pour la sensibilisation et l’action

Jeunes filles qui célèbrent la Journée des filles

À Edmonton, la violence sexiste est sur la sellette grâce à un récent projet visant à éliminer les pratiques culturelles préjudiciables. En deux ans, l'Association des femmes indo-canadiennes a mobilisé les communautés locales d’Asie du Sud et du Moyen-Orient ainsi que les prestataires de services, les organismes confessionnels, la communauté enseignante, les universitaires, les intervenantes et intervenants et le milieu étudiant afin de trouver des moyens d’éliminer la violence faite aux femmes et aux filles au nom de l’honneur. Le projet a donné lieu à une conférence de deux jours intitulée In the Name of Honour : Cultural Practices that Hurt Women [Au nom de l’honneur : pratiques culturelles qui font mal aux femmes] et, dans la foulée de celle-ci, à l’initiative Daughters Day [Journée des filles], qui a permis de sensibiliser le public aux défis auxquels font encore face les filles et les jeunes femmes. La population d’Edmonton célèbre désormais cette journée chaque année en septembre.

« La Journée des filles est une fête formidable et une occasion rêvée de dénoncer toutes les formes de violence et de coercition fondées sur le sexe. Ce jour-là, nous invitons nos collectivités, les prestataires de services et les organismes d’application de la loi à passer à l’action! »

(Participante au projet)
Date de modification :