Introduction à l'ACS+

Les suppositions sous la loupe

Connaissez-vous d’autres professions traditionnellement masculines ou féminines? Pourquoi ces professions attirent-elles surtout les hommes ou les femmes? Quelles suppositions quant aux responsabilités et rôles sexués ont contribué à faire de ces professions la chasse gardée de l’un ou l’autre sexe? Quelles en sont les répercussions?


Quelques exemples à examiner

Exemples

  • Les hommes dominent encore dans le secteur des technologies de l’information (TI), alors que les femmes prédominent dans les sciences infirmières et l’enseignement primaire.
  • L’association entre femmes et soins aux enfants est une norme de genre qui a poussé un grand nombre de femmes vers l’enseignement au niveau primaire.
  • Les préjugés qui sous-tendent les exigences énoncées pour un emploi peuvent avoir un caractère systémique. Le risque est particulièrement élevé lorsque les exigences de l’emploi sont définies par les titulaires du poste (p. ex. unité policière spécialisée, éducation en service de garde).
  • Le préjugé d’affinité (« qui me ressemble ») nous amène à privilégier les personnes qui nous ressemblent. Cela peut se traduire par un favoritisme inconscient dans l’embauche au travail.