Introduction à l'ACS+

Étude de cas sur le conditionnement physique chez les jeunes

Facteur 2 : Prise en compte du genre

Les données ventilées selon le sexe et le genre constituent la matière première de l’analyse genrée. En tenant compte du genre, nos données indiquent que les garçons (56 %) sont plus susceptibles que les filles (45 %) de participer régulièrement à des activités sportives organisées.

En tenant compte de ces renseignements au moment de concevoir une initiative de conditionnement physique pour les jeunes, nous pourrions en améliorer grandement l’efficacité.

Sujets de réflexion

Sujets de réflexion

  • Pourquoi les taux de participation des filles et des garçons ne sont-ils pas les mêmes?
  • Cette différence est-elle une conséquence du sexe (féminin ou masculin) ou du genre (attentes et pratiques sociales associées au fait d’être une fille ou un garçon) ou une combinaison des deux?
  • Les différents niveaux de participation des filles découlent-ils de divers facteurs croisés, tels l’âge, l’ethnicité, le lieu de résidence et le statut socioéconomique?
  • Quelles leçons peut-on retenir des initiatives mises en place par d’autres gouvernements au Canada? En général, expliquent-elles pourquoi plus de garçons que de filles sont actifs?