Introduction à l'ACS+

Créer un centre de responsabilité

Le centre de responsabilité de l’ACS+ a pour mandat de diriger, soutenir et surveiller la mise en œuvre du cadre d’ACS+ et l’application continue de l’ACS+.

Le centre de responsabilité doit aussi assurer orienter, surveiller et promouvoir la pratique de l’ACS+ dans l’ensemble de votre organisation.

Le centre de responsabilité devrait être situé dans un service ayant un mandat assez vaste (par exemple, une unité des politiques stratégiques), car il doit avoir accès aux différentes parties de votre organisation.

Il n’est pas recommandé de situer le centre de responsabilité au sein de la direction des ressources humaines ou de la division de l’équité en matière d’emploi. L’ACS+ doit être appliquée à tous les secteurs. Si l’une des priorités est d’accroître la diversité, il reste que les pratiques d’embauche ne sont pas la seule cible de l’ACS+.

La responsabilité de l’ACS+ peut être confiée à une section ou à une unité, mais on recommande de créer un groupe de travail interne, composé de représentantes et représentants de différents secteurs de l’organisation, capables d’exercer une influence sur un éventail de décisions.

Une championne ou un champion de l’ACS+ devrait aussi être choisi au sein de la haute direction pour faire connaître les engagements clés au sein de l’organisation, pour présenter aux cadres de direction des mises à jour au sujet de l’ACS+ et pour agir comme porte-parole au sujet des initiatives et des résultats en matière d’ACS+.

Cadre d’ACS+ - Centre de responsabilité

Étude de cas : Cadre d’ACS+ dans un organisme de sécurité publique

Étude de cas : Cadre d’ACS+ dans un organisme de sécurité publique

2 - Centre de responsabilité

Le service de police de Rockford a décidé d’établir un centre de responsabilité pour l’ACS+ au sein de sa division de la Planification, du rendement et de l’analyse. Cette division est rattachée au bureau du chef de police, qui exerce un pouvoir sur l’ensemble de l’organisation.

Un groupe de travail sur l’ACS+, incluant une représentation de chacune des huit directions du service de police, a été mis sur pied. Les huit personnes choisies ont une influence dans leurs domaines respectifs. Pour les sélectionner, on a aussi pris en considération leur bagage culturel, âge, sexe et ancienneté — en privilégiant toutefois les agentes et agents de première ligne.

Le commissaire Flint, directeur général, Direction des enquêtes criminelles, a été nommé champion de l’ACS+. Il est à la tête d’une section où l’effectif n’est pas assez diversifié et où le genre et la diversité ne sont normalement pas pris en considération. En outre, le commissaire Flint a récemment suivi un cours sur l’ACS+ au collège de police local et a exercé une influence en la matière au sein du service de police et dans la collectivité.