Fiche d'information

L'analyse comparative entre les sexes plus
Ce que l'ACS+ révèle sur l'entrepreneuriat
  • Le saviez-vous? Les entreprises appartenant majoritairement à des femmes comptent pour 15,7 % de toutes les petites et moyennes entreprises canadiennes.
  • Fait important : On estime à 148 milliards de dollars l’apport à l’économie canadienne des entreprises détenues majoritairement par des femmes.
  • Grands enjeux pour l'égalité des sexes : Comparativement aux entreprises détenues par des hommes, celles appartenant majoritairement à des femmes ont des taux de croissance plus faibles, accèdent plus difficilement au capital de croissance et ont des réseaux moins développés.
Ce que l'ACS+ révèle sur les forces de l'ordre
  • Le saviez-vous? En 2016, les femmes ne représentaient que 21 % des effectifs policiers du Canada.
  • Fait important : Il y a beaucoup moins de femmes que d’hommes qui occupent des postes supérieurs. En effet (en 2016), on dénombre 13 % d’officières supérieures et 18 % de sous officières et de femmes chefs.
  • Grands enjeux pour l'égalité des sexes : La diversité des effectifs profite aux services de police, les rendant plus représentatifs des collectivités desservies et leur donnant accès à de nouvelles capacités et approches.

Une meilleure compréhension de la situation et des besoins de différents segments de la population (hommes, femmes, jeunes, etc.) conduit à des programmes et à des politiques bien adaptés à la diversité canadienne.

Ce que l'ACS+ révèle sur l'exploitation minière
  • Le saviez-vous? La plupart des collectivités autochtones sont situées à moins de 200 km d’un site d’exploration ou d’exploitation minière.
  • Fait important : La participation des femmes au secteur minier (18 %) est de beaucoup inférieure à la moyenne générale de la population active (47 %).
  • Grands enjeux pour l'égalité des sexes : De nombreux segments de population, dont les femmes autochtones, sont sous-utilisés en raison d’obstacles perçus ou réels à l’emploi dans ce secteur.
Ce que l'ACS+ révèle sur la recherche médicale
  • Le saviez-vous? Au Canada, le suicide est un phénomène surtout masculin (trois cas sur quatre); pourtant, les femmes sont deux fois plus nombreuses que les hommes à recevoir un diagnostic de dépression.
  • Fait important : Les outils de diagnostic sont centrés sur les symptômes typiquement féminins de dépression (p. ex. pleurer); par conséquent, les symptômes des hommes passent souvent inaperçus.
  • Grands enjeux pour l'égalité des sexes : À cause des normes sociales, en particulier la féminisation des symptômes de la dépression, les hommes hésitent davantage à consulter ou à demander de l’aide.
Date de modification :