Sessions antérieures

60e session - mars 2016

La 60e session de la Commission de la condition de la femme a eu lieu du 14 au 24 mars 2016 au siège de l’ONU (Organisaiton des Nations Unies) à New York.

On y a discuté d’un thème prioritaire, soit l’autonomisation des femmes et le lien avec le développement durable. Durant la session, la Commission a aussi évalué les progrès réalisés relativement à l’élimination et à la prévention de toutes les formes de violence à l’égard des femmes et des filles.

Dirigée par la ministre de la Condition féminine du Canada, la délégation canadienne à cette session comprenait des représentantes des trois ordres de gouvernement (fédéral, provinciaux et territoriaux) et d’organismes non gouvernementaux, y compris des groupes de femmes autochtones.

Voici quelques les points saillants de la participation du Canada :

  • Le Canada a annoncé qu’il sollicite un siège à la Commission pour le mandat de 2017 à 2021 (lien vers le communiqué), espérant ainsi pouvoir contribuer davantage à l’orientation des travaux de la Commission qui visent à aplanir les difficultés auxquelles se butent les femmes et les filles dans le monde entier.
  • Le Canada a coparrainé plusieurs tables rondes en marge de la session. Elles portaient sur des enjeux clés qui touchent les femmes et les filles, par exemple : l’élimination de la violence fondée sur le sexe; les droits des femmes et des filles autochtones; les droits et la santé sexuels et génésiques. Une de ces tables rondes a été particulièrement fertile en idées quant aux façons d’ouvrir des voies d’accès à l’égalité pour les femmes et les filles autochtones; le gouvernement du Canada s’en inspirera pour réaliser son engagement envers les communautés autochtones.

Renseignements additionnels

ONG membres de la délégation canadienne
Canada hôte d'une table ronde
La ministre discute avec la directrice générale de l'ONU Femme
Déclaration de la chef de la délégation canadienne au sière des Nations Unies

Pour d’autres photos, rendez-vous sur notre page Facebook : Femmes au Canada.

59e session – mars 2015

La 59e session de la Commission s'est déroulée du 9 au 20 mars 2015 au siège de l'ONU, à New York.

Cette session a porté sur la Déclaration et le Programme d'action de Beijing, vingt ans après leur adoption à la Quatrième Conférence mondiale sur les femmes, en 1995.

Durant la session, on a aussi considéré les possibilités de développement à saisir au-delà de 2015 pour autonomiser les femmes et concrétiser l'objectif d'égalité des sexes.

Renseignements additionnels

58e session – mars 2014

La 58e session de la Commission a eu lieu du 10 au 21 mars 2014 au siège de l'ONU, à New York. Son thème prioritaire était : « Les résultats obtenus et les difficultés rencontrées dans la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement en faveur des femmes et des filles ».

La Commission a aussi évalué aussi les progrès enregistrés dans « L'accès et la participation des femmes et des filles à l'éducation, à la formation et à la science et à la technologie, y compris pour la promotion de l'égalité d'accès au plein emploi et à un travail décent ». Enfin, la Commission s'est penchée sur une question émergente, soit « L'accès des femmes aux ressources productives ».

57e session – mars 2013

La 57e session de la Commission de la condition de la femme s'est déroulée du 4 au 15 mars 2013 au siège de l'ONU, à New York. Les États membres se sont penchés sur le thème prioritaire, « L'élimination et la prévention de toutes les formes de violence envers les femmes et les filles ». Le thème à évaluer était «  Le partage égal des responsabilités entre les hommes et les femmes, y compris les soins dispensés dans le contexte du VIH/sida ». Les membres ont également examiné une question émergente, « Les principaux enjeux liés à l'égalité entre les sexes à prendre en considération dans le contexte du développement au-delà de 2015 ».

56e session – février 2012

La 56e session de la Commission de la condition de la femme avait pour thème prioritaire « L'autonomisation des femmes rurales et leur rôle dans l'éradication de la pauvreté et de la faim, le développement et les défis actuels ». Les États membres ont aussi évalué le financement de l'égalité entre les sexes et de l'autonomisation des femmes. Enfin, les membres ont étudié un thème émergent, à savoir, « La mobilisation des jeunes femmes et des jeunes hommes, ainsi que des filles et des garçons, pour atteindre l'égalité entre les sexes ». Au cours de la session, il y a aussi eu des groupes de discussion et des tables rondes de haut niveau sur ces thèmes.

Date de modification :