Vidéos

Monique Frize : pionnière canadienne

Monique Frize : pionnière canadienne

En fait, j'étais la première femme qui a fait son génie
à l'Université d'Ottawa.
Donc, c'était tout à fait non traditionnel.
Et même tout le monde a essayé
de me décourager à ce moment-là :
« Les filles, ça fait de la chimie, ça fait pas du génie! »
On a vraiment besoin de femmes qui vont nous aider
à faire la conception du monde dans lequel on vit.
Et ça, c'est fait par la science et par les ingénieurs.
Donc, on a besoin de femmes qui mettent leurs mains à cette
pâte-là, pourqu'on puisse avoir un monde qui regarde plus,
je ne sais pas, un monde égalitaire
et un monde bien dessiné.
Je serais un modèle de rôle pour que les jeunes filles et puis
les femmes puissent se dire : « On peut y arriver,
on peut faire ça, on peut avoir un succès. »

Date de modification: