L’ACS+ : étape par étape

L’ACS+ : étape par étape - Transcription

Transcription de la vidéo

Les étapes de l’ACS+

Le gouvernement du Canada prend des décisions tous les jours qui touchent tout le monde.
L’analyse comparative entre les sexes plus, l’ACS+, est indispensable lorsqu’on veut lancer des initiatives gagnantes pour tout le monde.

L’ACS+ ne se fait ni après coup, ni seule. Il s’agit d’un outil qui doit être intégré à toutes les étapes du cycle de vie des politiques, depuis l’élaboration jusqu’à la mise en œuvre.
Alors, prenons quelques instants pour voir l’ACS+ en action et la démystifier.
Il faut d’abord déterminer le contexte et les questions à examiner en matière d’égalité des sexes et de la diversité.
Rien ne se fait en vase clos. Votre initiative aura beau avoir un objectif restreint, elle sera toujours liée à des priorités gouvernementales plus générales. Les environnements social, économique et culturel ont aussi leur importance. Commencez par établir ces liens.
Nous avons toutes et tous des idées préconçues. En plus de vos suppositions personnelles, n’oubliez pas que les politiques formelles ou informelles de votre employeur peuvent avoir un effet sur l’élaboration ou le résultat d’une initiative. Rappelez-vous que la culture, les comportements, les activités ou les processus de votre milieu de travail façonnent toutes vos suppositions.
Bien que la proposition à laquelle vous travaillez vous semble toucher tout le monde de la même façon, n’en tirez pas de conclusion pour autant : demandez-vous toujours si elle a des effets différentiels selon le sexe ou d’autres dimensions de la diversité.
N’oubliez pas que vous n’avez pas toutes les réponses… mais qu’à faire des recherches et à consulter, vous comprendrez mieux ce qu’il en est.
Les données que vous utilisez devraient être ventilées selon le sexe et inclure d’autres facteurs identitaires qui se recoupent tels que l’origine ethnique, l’âge et l’incapacité.
Si vous ne trouvez pas l’information, n’abandonnez pas votre analyse. Déterminez les données qui vous manquent et envisagez la possibilité d’intégrer la collecte de données aux objectifs et aux mesures d’évaluation de votre initiative.
Assurez-vous d’utiliser l’ACS+ lorsque vous préparez votre processus de consultation. Le fait de consulter le grand public et de généraliser vos résultats ne suffit pas. Recueillez des points de vue multiples. Demandez l’opinion de Canadiennes et de Canadiens d’horizons divers et consultez des sources d’information à la fois vastes et inclusives pour approfondir votre analyse. N’oubliez pas : les difficultés d’accessibilité et la situation socioéconomique peuvent nuire à la participation des gens au processus de consultation.
Vos mots peuvent aussi avoir un impact : choisissez-les avec grand soin.
Les résultats de vos consultations et de vos recherches devraient permettre de formuler des options et des recommandations éclairées à chaque étape de l’élaboration et de la mise en œuvre de l’initiative.
Expliquez en quoi, à la lumière de vos données, les mesures que vous suggérez permettent de résoudre les préoccupations que vous avez cernées. Présentez clairement les résultats de votre ACS+ aux personnes qui décident.
Si vous constatez que votre initiative pourrait avoir des impacts différentiels ou être à la source d’obstacles imprévus, suggérez des moyens de renforcer la proposition. Et assurez-vous d’y indiquer ce que vous entendez faire pour combler toute lacune dans les données qui se dégagerait de votre ACS+.
L’ACS+ s’applique aussi à l’évaluation et à la surveillance de votre initiative. La conception de votre cadre d’évaluation et d’une approche de surveillance peut aider à s’attaquer aux inégalités et à renforcer les capacités.
Veillez à ce que votre évaluation permette d’identifier les groupes auxquels l’initiative profite ou nuit.
Soulignez les lacunes en matière de données et trouvez une solution pour les résultats imprévus pour les groupes diversifiés. Intégrez ces solutions au renouvellement des stratégies ou aux réponses de la direction.
Pensez ACS+ lorsque vous songez à la façon de faire connaître votre initiative.
Identifiez vos auditoires cibles et préparez vos messages en conséquence. Montrez en quoi votre initiative favorise la diversité en utilisant des exemples, un langage et des symboles inclusifs. Assurez-vous de ne pas perpétuer de stéréotypes dans vos messages. Choisissez le plus possible des images et un langage qui dénoncent les stéréotypes nuisibles.
Enfin, n’oubliez pas de communiquer les résultats de votre ACS+. Cela démontrera que vous faites preuve de diligence raisonnable, mobilisera les parties intéressées et indiquera où l’on doit agir davantage.
Il est essentiel de documenter votre analyse et vos conclusions tout au long de l’initiative. Pourquoi?

  • Parce que les données et l’analyse sur lesquelles vous basez vos recommandations sont riches de renseignements.
  • Parce qu’on pourrait vous demander de prouver que vous avez bel et bien réalisé une ACS+ et d’expliquer la démarche que vous avez suivie pour formuler vos recommandations.
  • Parce que cette information pourrait servir à préparer une autre proposition.

Avec un peu de pratique, l’ACS+ deviendra un réflexe pour vous.
Vous penserez automatiquement aux facteurs du genre et de la diversité dans votre travail.

Visitez le site de Condition féminine Canada et consultez l’outil de travail « Démystifier l’ACS+ » sur GCpédia. De plus amples renseignements sont offerts sur demande aux personnes de l’extérieur de la fonction publique du Canada.

Date de modification :