Rapport sur les dépenses annuelles de voyages, d'accueil et de conférence

2010-2011

Comme l'exige la Directive sur la gestion des dépenses de voyages, d'accueil et de conférences du Conseil du Trésor, le présent rapport fournit de l'information sur les dépenses annuelles totales de voyages, d'accueil et de conférences de Condition féminine Canada pour l'exercice terminé le 31 mars 2011.

Cette information est mise à jour annuellement et ne contient pas les renseignements non divulgués en vertu de la Loi sur l'accès à l'information ou de la Loi sur la protection des renseignements personnels.

Ce rapport doit être lu de concert avec le Rapport sur les plans et priorités 2010-2011 et le Rapport ministériel sur le rendement 2010-2011.

En 1976, le gouvernement du Canada a créé le Bureau de la coordonnatrice de la situation de la femme (Condition féminine Canada)  pour coordonner les politiques relatives à la situation de la femme et administrer les programmes qui s'y rapportent.

Condition féminine Canada joue un rôle crucial dans la mise en œuvre du plan d'action du gouvernement du Canada pour l'égalité des sexes et la pleine participation des femmes à la vie économique, sociale et démocratique du Canada. Il s'acquitte de son mandat et assure l'efficacité de ses efforts en collaborant avec divers partenaires, p. ex. : des ministères et organismes fédéraux, des administrations provinciales et territoriales, des institutions du secteur privé et des organismes non gouvernementaux. Condition féminine Canada collabore en outre avec d'autres intervenants qui aident le Canada à respecter ses obligations nationales et internationales ayant trait à l'égalité des sexes.

Condition féminine Canada met en œuvre deux activités de programme conçues pour produire des résultats concrets. Le premier résultat est l'adoption de politiques intégratrices et efficaces qui favorisent l'égalité des sexes et répondent aux enjeux touchant les femmes. Il repose sur le renforcement de la capacité des ministères et organismes fédéraux d'intégrer l'analyse comparative entre les sexes à leurs propositions législatives, politiques, initiatives et programmes.

Condition féminine Canada cherche également à produire des résultats qui font en sorte que les femmes possèdent des renseignements, des connaissances, des compétences et des outils leur permettant de déterminer et de supprimer les obstacles les empêchant de participer pleinement à la société. L'organisme a quatre points de service régionaux situés à Montréal (chargé du Québec et du Nunavut), à Moncton (chargé du Nouveau-Brunswick, de l'Île-du-Prince-Édouard, de la Nouvelle-Écosse et de Terre-Neuve-et-Labrador), à Edmonton (chargé de l'Alberta, du Manitoba, de la Saskatchewan, de la Colombie-Britannique, des Territoires du Nord-Ouest et du Yukon) et à Ottawa (chargé de l'Ontario et des organisations nationales); le personnel de chacun de ces points de service doit se déplacer à l'intérieur de son territoire désigné pour favoriser l'obtention des résultats attendus.

Les dépenses de voyages, d'accueil et de conférences engagées par Condition féminine Canada appuient directement son mandat et son résultat stratégique, ainsi que les priorités du gouvernement.

Les dépenses annuelles totales de voyages, d'accueil et de conférences de Condition féminine Canada sont résumées ci-dessous :
Expenditure Category Expenditures for the year ending March 31, 2011
(en milliers de dollars)
Voyages – fonctionnaires
149
Voyages – non-fonctionnaires
117
Voyages internationaux de la ministre et de son personnel*
15
Total des dépenses de voyages
281
Accueil
14
Frais de participation aux conférences
9
TOTAL
304

* Comprend les voyages internationaux dans le cadre du programme de Condition féminine Canada.