Réponse aux comités parlementaires et aux audits externes

Réponse aux comités parlementaires

Le 7 mars 2014, le Comité spécial sur la violence faite aux femmes autochtones a déposé son rapport, intitulé Femmes invisibles : un appel à l'action. Le rapport contenait 16 recommandations visant à mieux faire connaître le problème, à soutenir les familles des victimes et à améliorer les services policiers; il préconisait l’adoption d’un plan d’action coordonné ciblant ces enjeux et les questions connexes.

La réponse du gouvernement, signée par la ministre du Travail et ministre de la Condition féminine, a été déposée le 15 septembre 2014. Cette réponse présente le plan d’action du gouvernement : le Plan d'action pour contrer la violence familiale et les crimes violents à l'endroit des femmes et des filles autochtones. Celui-ci consolide les initiatives gouvernementales en trois piliers d’intervention : prévention de la violence par le financement de solutions locales; soutien aux victimes autochtones par des services appropriés; protection des femmes et des filles autochtones par l'investissement dans des refuges et de nouvelles mesures pour améliorer l'action des autorités policières et judiciaires.

Date de modification :