À propos de l'intimidation

L'intimidation peut se manifester de diverses façons selon l'âge, mais comporte toujours des agressions répétées (physiques ou verbales avec harcèlement) par une personne ou un groupe de personnes contre une ou un pair. Le jeune qui intimide son voisin apprend à le contrôler et à le faire souffrir par la violence et l'utilisation abusive de son pouvoir. Sa victime risque de se sentir piégée dans cette relation, et de plus en plus impuissante à mettre un terme à l'intimidation. à titre de parent ou, encore, à titre de tutrice ou de tuteur, voici ce que vous pouvez faire.

  • Apprenez à vos enfants que s'ils sont témoins d'intimidation, ils ne doivent pas assister passivement à la scène, et encore moins en rire ou prendre part à l'intimidation, mais plutôt aller chercher de l'aide.
  • Prêtez attention aux amitiés de vos enfants, et plus particulièrement à la dynamique qui existe à l'intérieur de leur cercle social. Assurez-vous que tous les enfants sont inclus et intervenez quand vous observez des comportements inappropriés.
  • Apprenez à vos enfants l'importance de l'empathie et aidez-les à voir pourquoi ils devraient venir en aide à celles et ceux qui sont victimes d'intimidation.
  • Collaborez avec l'école de vos enfants afin de conscientiser les autres élèves au problème de l'intimidation.
  • Donnez l'exemple à vos enfants. Ayez des comportements respectueux à la maison et dans vos interactions sociales quotidiennes.

Les parents peuvent également protéger leurs enfants contre la cyberintimidation. Voici comment.

  • Mettez à jour vos connaissances en matière de télécommunications, car celles-ci occupent une place centrale dans la vie sociale de vos enfants. Renseignez-vous sur les sites Internet, les blogues et les clavardoirs (chatrooms) qu'ils fréquentent. Apprenez leur « cyberjargon ».
  • Placez l'ordinateur dans une aire commune de la maison afin de pouvoir surveiller les activités de vos enfants en ligne.
  • Parlez ouvertement des risques de cyberintimidation à vos enfants. Faites-leur savoir que vous êtes là pour les soutenir.
  • Parlez à vos enfants des comportements acceptables, en ligne et hors ligne.
  • Signalez à la police ou à votre fournisseur de services Internet tout harcèlement virtuel et toute menace de violence corporelle reçue en ligne.
  • Si vos enfants sont victimes d'intimidation par le biais de leur téléphone cellulaire, signalez-le au fournisseur de téléphone cellulaire. Un changement de numéro de téléphone pourra être nécessaire si le problème persiste.
Note sur les sources :

Adapté de la boîte à ressources de PREVnet (disponible à l'adresse http://prevnet.ca/fr/Boîteàoutils/tabid/281/Default.aspx) et du site Web de la Croix-Rouge canadienne (http://www.croixrouge.ca/article.asp?id=24766&tid=108).

Date de modification :