Préparez vos enfants

À mesure que les enfants grandissent, ils tissent de plus en plus de relations. Il n'est jamais trop tôt pour enseigner à vos enfants les caractéristiques des relations saines — qu'il s'agisse de relations entre les femmes et les hommes, entre les filles et les garçons, entre les parents, entre les membres d'une même famille, entre amies ou amis, entre pairs, avec le personnel enseignant, etc. Voici quelques conseils.

Donnez l'exemple

N'oubliez pas que, comme parent, vous donnez le ton aux relations familiales et que les enfants apprennent par l'observation.

  • Le partage équitable des responsabilités entre le père et la mère est un bon moyen d'enseigner l'égalité des sexes.
  • Réfléchissez à votre comportement lors d'un conflit. Utilisez-vous la violence pour régler vos disputes? Lorsque vous êtes en colère, criez-vous? Avez-vous recours à la force physique? Quand des parents règlent leurs conflits de façon constructive, il y de bonnes chances que leurs enfants suivent leur exemple.

Faites de la prévention active

Enseignez les bonnes manières à vos enfants et apprenez-leur à respecter autrui. Profitez des occasions qui se présentent pour enseigner ces principes.

  • Surveillez les interactions entre les frères et sœurs ainsi qu'entre vos enfants et leurs amies ou amis. Apprenez à vos enfants comment régler les conflits et exprimer leur colère ou frustration de façon appropriée, sans violence.
  • Parlez franchement à vos enfants des caractéristiques d'une relation saine et égalitaire entre une femme et un homme ou une fille et un garçon.
  • Quand vos enfants approcheront l'âge auquel les jeunes commencent à avoir des fréquentations amoureuses, discutez avec eux du type de relations que vous souhaitez pour eux : « J'aimerais que ton petit ami/ta petite amie te traite avec respect ».
  • Encouragez le dialogue en posant à vos enfants des questions du genre : « Pour toi, une relation idéale, ce serait quoi? » « Qu'attends-tu de ton chum, de ta blonde? », « C'est quoi le véritable amour pour toi? » « La violence, c'est quoi selon toi? ».

Tenez compte des influences externes

Les enfants qui sont exposés à la violence dans les médias peuvent finir par y être désensibilisés. L'exposition à des attitudes et à des comportements répréhensibles envers les femmes et les filles peut aussi donner aux enfants l'impression que la violence est normale et acceptable. Vous devez connaître ces influences et aider vos enfants à comprendre ce qui est acceptable ou non.

  • Les avis aux parents qui accompagnent les enregistrements musicaux, films, émissions de télévision, jeux vidéo et jeux sur ordinateur peuvent vous aider à choisir un contenu adapté à l'âge de vos enfants.
  • Participez aux divertissements que choisissent vos enfants; vous pourrez ensuite parler ensemble de cette expérience commune.
  • Encouragez vos enfants à poser un regard critique sur les choses qu'ils voient.
  • Lorsque vous voyez des images stéréotypées ou quand vous entendez des blagues dégradantes et d'autres messages qui encouragent les attitudes négatives envers les filles et les femmes, engagez une discussion sérieuse avec vos enfants à ce sujet. Demandez à votre fille comment elle se sent face à ces commentaires et gestes. Demandez à votre fils comment il se sentirait s'il était la cible de tels gestes et attitudes ou, encore, si sa mère, ses sœurs ou ses amies étaient visées.

Faites preuve d'ouverture et soyez disponible

Assurez-vous que vos enfants savent qu'ils peuvent vous parler librement et sans crainte de toute question touchant leurs relations.

  • Lorsque vos enfants demandent à vous parler, prenez le temps de les écouter et de répondre. Montrez-leur que vous leur faites confiance, les croyez et les respectez.
  • Ne vous inquiétez pas si vous ne pouvez répondre immédiatement à toutes leurs questions. Prenez le temps de chercher une réponse satisfaisante et reprenez la conversation.

Tenez compte de l'âge de votre enfant

Pour apprendre à vos enfants ce qu'est une relation saine, vous devez avoir avec eux des échanges d'information continus et bien dosés, qui tiennent compte de leur niveau de développement. Vous pouvez faire appel pour cela à une foule de ressources.

Maintenez un dialogue constant

Profitez de toutes les occasions qui se présentent pour discuter de relations interpersonnelles et des caractéristiques d'une relation saine.

  • Racontez le vécu de vos parents ou de proches et dites quels renseignements vous en dégagez sur les relations interpersonnelles.
  • Décrivez une de vos erreurs et dites ce qu'elle vous a appris.
  • Plus vous parlez de relations, plus vos enfants seront à l'aise de discuter ce sujet avec vous.

Aidez vos enfants à prendre confiance en eux

Aucun parent ne souhaite que ses enfants soient blessés, agressés ou manipulés (et aucun parent ne souhaite non plus que ses enfants fassent du mal à d'autres personnes). En leur apprenant ce qu'est une relation saine, vous leur donnez les moyens de se protéger.

  • Dites-leur que vous êtes disponible pour parler de n'importe quel sujet.
  • Aidez-les à reconnaître les situations où ils sont victimes de violence.
  • Apprenez-leur des stratégies pour éviter la violence. Par exemple, demandez à votre fils comment il réagirait si ses copains l'incitaient à adopter un comportement dominant et irrespectueux envers les filles. Ou demandez à votre fille ce qu'elle ferait si on exerçait des pressions sur elle pour l'amener à avoir des relations sexuelles.

Fixer des limites

Aidez vos enfants à connaître leurs limites personnelles et à les faire respecter. Cela les aidera à comprendre et à respecter les limites des autres.

  • Aidez-les à comprendre le principe du consentement : une entente verbale, éclairée, mutuelle, honnête et active, conclue de plein gré entre des personnes en pleine possession de leurs facultés.
  • Assurez-vous qu'ils comprennent que certaines paroles ou certains comportements peuvent au fond exprimer un désaccord, qu'on ne doit jamais tenir pour acquis le consentement ni le considérer comme allant de soi, même dans une relation amoureuse, et qu'un consentement ne peut pas être donné sous la contrainte.

Portez attention

Une fois que vous et vos enfants saurez reconnaître les signes d'une relation destructive, vous pourrez aborder le problème ensemble.

  • Soyez à l'affût des signes avertisseurs. Si votre ado a des fréquentations, faites connaissance avec son « chum » ou sa « blonde ». Portez attention à leurs interactions et soyez à l'affût de tout comportement dominant, critique ou jaloux.

Posez des questions aux jeunes sur leur relation et écoutez-les sans porter de jugement. Faites-leur savoir que vous êtes là pour les aider.

Date de modification :