Outils pour le personnel enseignant, les entraîneuses et les entraîneurs

Au fur et à mesure que les enfants grandissent, leur cercle d’amitiés s’élargit aussi. Il n’est jamais trop tôt pour enseigner à vos enfants les caractéristiques des relations saines — qu’il s’agisse de relations entre les femmes et les hommes, entre les filles et les garçons, entre les parents, entre les membres d’une même la famille, entre amies ou amis, entre pairs, ou avec le personnel enseignant.

Si vous travaillez dans l'enseignement ou entraînez des jeunes, vous avez la possibilité d'exercer une grande influence sur eux. Vous pouvez aider à leur inculquer des attitudes et habiletés qui favorisent la non-violence et les interactions constructives avec autrui.

Dans la plupart des provinces et territoires, le ministère responsable de l'éducation offre au personnel enseignant des conseils et du matériel pour l'enseignement des relations saines. Divers organismes communautaires ont également conçu des trousses pédagogiques qui pourraient vous être utiles.

Conseils pour aborder des questions difficiles

Avant de soulever la question de la violence faite aux femmes et aux filles en classe, vous devriez peut-être soumettre votre plan de cours à la direction de votre école.

Gardez en tête que les discussions sur la violence faite aux femmes et aux filles peuvent avoir une lourde charge émotive. Il se pourrait en effet que des jeunes dont vous êtes responsable aient été victimes de violence sexuelle ou corporelle à la maison; d'autres pourraient avoir été victimes de violence dans leurs fréquentations ou d'intimidation à l'école.

Dans la plupart des provinces et territoires, le ministère responsable de l'éducation offre au personnel enseignant des conseils et du matériel pour l'enseignement des relations saines. Divers organismes communautaires ont également conçu des trousses pédagogiques qui pourraient vous être utiles.

Ressources choisies

Trousse de la Campagne du ruban blanc

La Campagne du ruban blanc a conçu une trousse comportant des exercices interactifs afin d'enseigner et de promouvoir les relations saines et égalitaires entre filles et garçons. Le matériel répond aux exigences du programme scolaire de l'Ontario et est destiné aux enfants de la 5e à la 8e année. Pour commander : 1-800-328-2228 ou visitez la Campagne du ruban blanc. (Remarque : Bien que cette page soit en anglais, il est possible de commander une version française de la trousse. On trouve aussi vers le bas de la page un lien pour la télécharger.)

Programmes éducatifs éduRespect de la Croix-Rouge canadienne

Les programmes éduRespect : Prévention de la violence visent à promouvoir des relations saines et des collectivités sûres. Consultez éduRespect pour de plus amples renseignements.

Respect Group Inc.

L'organisme Respect Group Inc. offre divers programmes éducatifs en ligne, notamment Respect et Sport (à l'intention des entraîneuses et entraîneurs, ainsi que des monitrices et moniteurs d'activités sportives) et Respect à l'école. Consultez Respect Group Inc pour plus de renseignements.

Où est Zoé

L'organisme METRAC propose aux jeunes de 8 à 14 ans un jeu en ligne, Où est Zoé, qui fait la promotion des relations saines et montre comment lutter contre les attitudes et comportements violents. Des brochures suggérant des ressources pour les jeunes, le personnel enseignant et les parents accompagnent le jeu. Veuillez consulter METRAC pour de plus amples renseignements (le site est anglais, mais certaines des publications offertes sont disponibles en français).

HeForShe (ONU Femmes) 

Ce programme fait la promotion de l'égalité entre les sexes sous l'angle des droits de la personne et mobilisation des hommes autour du mouvement

Enfant avertis – Ressources sur la cyberintimidation (Centre canadien de protection de l'enfance)

Le Centre propose des modules pédagogiques sur l'exploitation sexuelle, la technologie et l'intimidation, pour les enfants de la 7e à la 10e année.

Non à la cyberintimidation  (Sécurité publique Canada)

Le site propose aux jeunes et aux parents des renseignements et des conseils au sujet de la cyberintimidation.

Si vous soupçonnez de mauvais traitements...

L'une des plus grandes difficultés pour les professionnelles et professionnels qui interviennent auprès des enfants et des jeunes est de reconnaître qu'il existe un problème, et de savoir quand et comment signaler les cas présumés de maltraitance.

Les provinces et territoires ont tous des lois obligeant quiconque croit qu'un enfant est maltraité à le signaler. Vous n'aurez pas d'ennuis pour avoir signalé un cas si vous aviez des raisons de croire que l'enfant était maltraité, et ce, même s'il s'avère que vous aviez tort.

Si vous croyez qu'un enfant est maltraité, composez le 9-1-1 ou, encore, téléphonez à la police ou aux services locaux de protection de l'enfance.

Date de modification :