Reconnaître les signes avertisseurs

La violence faite aux femmes et aux filles consiste en paroles, en gestes et en actes criminels qui visent délibérément à blesser ou faire souffrir. La violence se produit souvent dans l'intimité, mais peut également survenir en public. La plupart du temps, elle est commise par une personne connue de la victime, par exemple un parent, un conjoint ou un amoureux. Selon la nature de la relation, les signes avertisseurs peuvent varier quelque peu.

Note sur les sources :

L'information sur les signes avertisseurs de la violence est principalement adaptée du matériel de la campagne de sensibilisation Voisin-es, ami-es et familles, du gouvernement de l'Ontario. Les renseignements sur les mauvais traitements envers les enfants proviennent de la brochure La maltraitance des enfants est inacceptable : que puis-je faire?, publiée par le ministère de la Justice du Canada, ainsi que de l'Association ontarienne des sociétés d'aide à l'enfance et de la Gendarmerie royale du Canada. Les renseignements sur les mauvais traitements envers les personnes âgées sont tirés du document Faits sur la violence envers les aînés, publié par le gouvernement du Canada.