Lauréates de 1984

Gert Beadle
Thunder Bay (Ontario)

Au cours de ses nombreuses années de dévouement pour sa communauté, elle a été membre exécutif du Centre des femmes et l'une des fondatrices du Northern Women's Credit Union. Elle fut également la première présidente de Crisis Homes Inc. '76, un organisme offrant des services d'assistance aux femmes battues. écrivain et membre collectif du Northern Woman's Journal, elle a publié deux ouvrages de poésie.

Dorothy Livesay
Galiano Island (Colombie-Britannique)

En tant que poète de grande renommée, elle a reçu la Médaille de la Poésie du Gouverneur général en 1944 et 1947. Ses ouvrages ont une perspective féministe. Elle a été écrivain en résidence dans deux universités canadiennes. Parmi ses publications, on note The Unquiet Bed, A Winnipeg Childhood, Right Hand, Left Hand, et The Phases of Love.

Azilda Marchand
L'Ange-Gardien (Québec)

Elle s'est dévouée à l'enseignement primaire, secondaire et pour les adultes. Elle fut dans la région de St-Hyacinthe la Présidente de l'Union catholique des femmes rurales de 1961 à 1966. Elle participa ensuite à la fondation en 1966 de l'AFÉAS (l'Association féminine d'éducation et d'action sociale), et en fut la présidente de 1970 à 1975. L'AFÉAS a créé récemment le Prix Azilda Marchand pour souligner ses nombreuses contributions à l'action sociale.

Sybil Shack
Winnipeg (Manitoba)

Comme institutrice et directrice d'école secondaire de 1930 à 1976, elle a combattu avec succès pour obtenir la parité de salaire entre les professeurs masculins et féminins. Membre de la Commission de la réforme du droit du Manitoba de 1971 à 1979, elle co-préside actuellement le Comité de révision législative de l'Association manitobaine pour la défense des droits et libertés. De plus, elle est membre du Conseil consultatif du Centre de gérontologie de l'Université du Manitoba.

Norah Vernon Toole
Castalia, Grand Manan (Nouveau-Brunswick)

Après avoir obtenu un diplôme en chimie de l'Université McGill en 1929, elle a ensuite habité Fredericton. Elle fut un membre fondateur du Women's Study Club, lequel défendait les droits des femmes dans différents domaines. En 1966, elle a organisé la Voix des Femmes de Fredericton. Elle est une pacifiste engagée, et participe aux activités d'Amnesty International.

Date de modification :